dimanche 25 mai 2014

Un mail à propos des « paradis perdus »

Un internaute m'envoie le mail suivant :
Bonjour Christophe

Je vous écris d'une part pour vous remercier et vous féliciter pour votre blog et vos bouquins qui sont réellement passionnants. C'est toujours un petit délice intellectuel de parcourir vos articles.

Cela étant dit, la revue Science a pondu cette semaine un numéro spécial sur la "science de l'inégalité". Au cours de mes pérégrinations, je suis tombé sur cet article d'Heather Pringle, qui, il me semble, reprend vos propos sur la naissance des inégalités. Cependant, l'encadré d'Elizabeth Pennisi me pose un peu plus problème dans le sens où elle semble affirmer qu'il a existé un "Eden égalitaire" au cours de notre histoire. Mais je n'ai pas l'impression qu'une quelconque preuve archéologique soit fournie à l'appui de cette argumentation... Du coup, pouvons-nous affirmer à l'étude des sociétés de chasseurs-cueilleurs contemporaines du capitalisme que cet Eden ait vraiment existé? L'encadré me donne un peu l'impression d'une tentative, sûrement par maladresse, de réhabiliter le bon sauvage que nous étions alors (dans une revue scientifique ayant un peu pignon sur rue, quand même).

Au plaisir de vous lire,
Je ne peux que remercier à mon tour cet internaute pour ces compliments... et tenter de répondre de mon mieux à sa question, en commençant par un petit résumé de l'article qu'il met en lien, pour les lecteurs non anglophones (ou pressés) de ce blog.

mardi 20 mai 2014

Parution : le Dictionnaire des inégalités (ed. Armand Colin)

Le 11 juin prochain paraîtra aux éditions Armand Colin le Dictionnaire des inégalités, codirigé par Roland Pfefferkorn et Alain Bihr, et auquel j'ai (très modestement) contribué, pour l'entrée « Anthropologie sociale / Ethnologie ».

Je profite de l'occasion pour dire que je mets actuellement la dernière (du moins, je l'espère) main à un futur livre d'économie politique, provisoirement intitulé Deux essais d'économie marxiste, qui traitera des questions du travail productif et de la rente... raison pour laquelle j'ai quelque peu délaissé mes devoirs sur ce blog ces derniers jours.

lundi 5 mai 2014

Note de lecture : L'écologie des autres (P. Descola)

Ce petit livre paru en 2011 reprend le texte d'une conférence donnée par l'auteur, professeur au Collège de France, dans laquelle il résume les principales thèses développées dans ses précédents ouvrages (que, je l'avoue fort humblement, je n'ai pas lus). Ces thèses s'inscrivent dans un mouvement d'idées général qui, depuis des décennies, et sous couvert de respect des peuples non occidentaux et de refus de l'ethnocentrisme, professe un relativisme dévastateur. La plume de P. Descola maîtrise suffisamment l'art de l'esquive pour ne pas prôner ce relativisme de manière trop grossière (il s'en défend d'ailleurs à plusieurs reprises) et pour éviter de porter noir sur blanc les conclusions les plus absurdes auxquelles il mène. Mais, systématiquement, elle en dispense les prémisses, laissant le lecteur dans une sorte de clair-obscur où peuvent s'épanouir, toujours sous couvert d'antiracisme ou d'anti-impérialisme, les pires positionnements anti-rationalistes.