mardi 22 avril 2014

Énigme préhistorique

Trouvé sur ce blog, un dessin qui mérite un petit coup de chapeau :


mardi 15 avril 2014

Note de lecture : Préhistoire de la violence et de la guerre (Marylène Patou-Mathis)

Je dois bien l'avouer : c'est avec quelques préventions que j'ai entrepris la lecture de cet ouvrage paru l'an dernier, et qui a rencontré un certain écho médiatique. L'interview que l'auteure avait donné à France Culture ne m'avait laissé augurer rien de bon. Hélas, le livre a dépassé mes pires craintes.

La thèse principale peut être résumée ainsi : contrairement à une vision complaisamment entretenue, l'Homme n'est pas violent par nature et dans toutes les sociétés. La violence et la guerre, tout comme l'inégalité, la hiérarchie ou l'oppression des femmes, ne sont apparues qu'avec la Révolution néolithique (voire, bien après). Auparavant, durant la période paléolithique — de loin, la plus longue de l'aventure humaine — il y avait certes quelques cas de brutalités interpersonnelles, mais pas de guerres ; il y avait « agressivité », mais pas « violence » (p. 157-158).

De telles affirmations, qui ont été largement discutées depuis plus d'un siècle, sont très loin de s'imposer comme des évidences. L'archéologie, mais aussi l'ethnologie, a accumulé de nombreux éléments permettant de penser le contraire. Bien sûr, M. Patou-Mathis a le droit de défendre une opinion minoritaire ; encore faudrait-il que son exposé présente et réfute les éléments qui militent contre sa thèse. Mais tel n'est pas le cas ; le plus souvent, ces éléments sont ignorés (et, en au moins une occasion, sciemment dissimulés).

mardi 8 avril 2014

Un site de photos extraordinaires

Merci à celui qui m'a fait découvrir ce week-end le site Before they pass away (Avant qu'ils disparaissent), une série de reportages photographiques à caractère ethnologique qui sont une pure merveille. À vous d'en profiter !

Homme Goroka (Nouvelle-Guinée)
Edit : la nouvelle bannière de ce blog a emprunté l'un de ces clichés, pris chez les Yali de Nouvelle-Guinée.